•  

    J'aime les enfants parce qu' ils représentent l'innocence et la joie ; leurs attitudes et leurs réflexions me le montrent chaque jour ...

    Et malgré leurs comportements parfois cruels entre eux, je pense sincèrement qu'ils n'ont pas réellement conscience de la distinction entre le bien et le mal, au sens où nous l'entendons.

    Lorsqu'un enfant devient "méchant", il a presque toujours une raison ... C'est une révolte, un appel au secours déguisé, une manière de revendiquer son existence !

    Pour beaucoup, mieux vaut être mal accompagné que seul ! Et cela est aussi vrai dans les familles ! Un enfant martyrisé ou battu aime son bourreau parce qu'il s'intéresse à lui ! Et pour lui, mieux vaut encre ça, parce qu'à travers ces gestes de torture, il existe quand même ! Alors que s'ils cessent, il n'est plus rien ...

    Il n'y a que plus agé que les enfants parviennent parfois à dire STOP !
    Mais bien souvent, le mal est à ce moment là irréversible ... Et bien plus tard, beaucoup de ces enfants reproduiront à leur tour le schéma qu'ils ont vécu ...






    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires